Philippe Djian, l'incendiaire : entretien avec Nicolas Bézard

À propos

Ainsi, Djian me présentait à ses amis Salinger, Kerouac et Faulkner. Il m'expliquait pourquoi l'écrivain Céline mérite, contrairement à l'homme, qu'on s'y attarde. Pourquoi Hemingway est un maître, même si « en avoir ou pas » importe peu. Comment Brautigan s'est débrouillé pour faire décoller des planeurs et dans quelle mesure Carver fut touché par la grâce. Fort de ces rencontres décisives, je pouvais désormais envisager l'avenir avec confiance. Je commençais à comprendre ce qu'était un écrivain. Je commençais à comprendre que pour tous ces gens qui allaient m'accompagner pour le restant de mon existence, l'écriture demeurait inséparable de la vie. Philippe Djian venait d'allumer en moi des incendies qui ne se sont plus jamais éteints. Alors qu'il s'apprête à publier son 29e roman, Philippe Djian revient avec mordant et lucidité sur sa méthode de travail, son rôle de passeur, ses enthousiasmes, affirmant au passage son attachement à la langue - cette matière vivante et inflammable qui n'a de cesse de l'obséder.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Nicolas Bézard

  • Éditeur

    Mediapop

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    16/02/2024

  • Collection

    Sublime

  • EAN

    9782491436858

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    108 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Nicolas Bézard

Auteur et journaliste indépendant, Nicolas
Bézard écrit et intervient régulièrement dans
les champs de la littérature, du cinéma et
des arts visuels.

empty