Paris

  • Les rustiques

    Louis Pergaud

    • Paris
    • 22 Septembre 2011

    Cent ans après sa parution, La Guerre des boutons fait toujours florès.
    Grâce au cinéma - deux adaptations du roman sont à venir, après les trois déjà existantes -, le nom de Louis Pergaud résonne encore, et ce conteur savoureux de l'enfance, des bêtes, et de la vie campagnarde, à l'orée du XXe siècle, a de quoi séduire de nouveaux lecteurs. C'est un classique, mais certaines de ses oeuvres, moins connues, méritent d'être redécouvertes. Telles Les Rustiques, "nouvelles villageoises" qui narrent, avec truculence, des aventures rurales dont les héros sont des chasseurs maladroits, des ivrognes philosophes, des gosses roublards, des paysans solides ou madrés, toute une humanité vivante, drôle souvent, et aussi émouvante.
    Dans la région de Franche-Comté, et au temps d'avant la Grande Guerre, ces personnages au langage nourri d'une sève terrienne, populaire, et parfois patoisante, évoluent dans un décor et un pays qui va bientôt disparaître. Au-delà du plaisir qu'exprime le texte et de la chair comique de ces histoires, elles valent également comme documents pittoresques et sentis sur les moeurs et les manières d'un terroir et d'une époque.

empty