De Boree

  • Il y a 100 ans, Louis Pergaud écrivait La Guerre des boutons, roman de ma douzième année, un roman tendre et drôle, jamais démodé, sans cesse réédité, illustré et adapté de nombreuses fois au cinéma (déjà en 1936 et toujours en 2012). " Si j'aurais su... " doit penser Pergaud de là où il est : après tout, cette guerre qu'il a décrite n'est que celle que se livrent des enfants pour quelques bouts de lacets et des boutons... Rien qui ne prédestinait Lebrac, Camus ou les Gibus à entrer dans l'Histoire, en somme ! Surtout que cette Histoire ne les passionnait guère, à vrai dire... Mais le succès de ce roman vient aussi du fait que sa légèreté innocente n'est qu'une apparence : la frontière entre jeu et réalité bientôt se brouille et l'on ressent une rébellion contre l'ordre établi.

empty