Andre Versaille

  • Dans ce pittoresque récit de voyage (Voyage en Orient), écrit avec élégance et publié pour la première fois de son vivant en 1851, Nerval prend plaisir à se raconter et à éveiller nos sens, sans quitter jamais la légèreté et la finesse de la narration, mais ne se privant pas, de temps à autre, de quelques exquises touches d'humour.
    Au passage et pour agrémenter notre lecture, il nous fait découvrir l'intérêt des coutumes pratiquées dans l'Orient (le Liban, mais surtout l'Égypte et la Turquie) qu'il visite dans les années 1840, dresse des portraits qui lèvent le voile sur la condition des femmes de l'époque et nous livre des détails psychologiques savoureux sur les caprices des jeunes esclaves, du Caire, entre autres.
    Le tout est entrecoupé de considérations très actuelles sur les pyramides et sur les questions que leur construction suscite depuis des siècles.
    Un régal pour les passionnés de littérature de voyage.

    Le texte est suivi d'une notice biographique de Véronique Leblanc.

empty