• " l'homme n'appartient ni à sa langue, ni à sa race : il n'appartient qu'à lui-même, car c'est un être libre, c'est un être moral [...] la vérité est qu'il n'y a pas de race pure, et que faire reposer la politique sur l'analyse technographique est une chimère.
    Les plus nobles pays, l'angleterre, la france, l'italie, sont ceux où le sang est le plus mêlé ! " souvent cité mais quasiment jamais lu, ce texte publié initialement en 1869, véritable profession de foi d'ernest renan, reste d'une étonnante actualité.

    Sur commande
  • Vie de Jésus

    Ernest Renan

    Aucune apparition passagère n'épuise la divinité ; dieu s'était révélé avant jésus, dieu se révélera après lui.
    Les manifestations du dieu caché au fond de la conscience humaine sont toutes du même ordre. jésus ne saurait donc appartenir uniquement à ceux qui se disent ses disciples ; on lui rend un culte plus vrai en montrant que l'histoire entière est incompréhensible sans lui.

    Sur commande
  • L'homme n'appartient ni à sa langue, ni à sa race : il n'appartient qu'à lui-même, car c'est un être libre, c'est un être moral [...]. La vérité est qu'il n'y a pas de race pure, et que faire reposer la politique sur l'analyse ethnographique est une chimère. Les plus nobles pays, l'Angleterre, la France, l'Italie, sont ceux où le sang est le plus mêlé ! » Souvent cité mais quasiment jamais lu, ce texte publié initialement en 1869, véritable profession de foi d'Ernest Renan, reste d'une étonnante actualité.

    Sur commande
  • La biographie intellectuelle d'un homme qui se penche sur son passé, recueillant " les bruits lointains d'une atlantide disparue ", de cette ville d'ys engloutie que chacun porte en soi.
    Tréguier d'abord et la poésie du monde celtique. puis l'eglise, le conflit qui va marquer tout le siècle entre la raison et la foi, saint-sulpice dont renan descendra les marches un jour d'octobre 1845 pour " ne plus jamais les remonter en soutane et pénétrer dans l'univers sec et froid " d'un monde à reconstruire. l'histoire d'un clerc qui n'a pas trahi et souhaite terminer sa vie en remerciant " la cause de tout bien de la charmante promenade qu'il lui a été donné d'accomplir à travers la réalité ".

    Sur commande
  • Dans la conférence d'Ernest Renan reproduite ici , nous trouvons une lourde charge contre l'islamisme. S'il reconnait l'importance du mouvement scientifique arabe sur cinq siècles (750-1250), il l'accuse d'avoir empêché tout développement de la connaissance ensuite. Il n'est pas tendre non plus pour le christianisme (dont il a souffert lui-même) du Moyen-Age et de l'Inquisition.
    Il milite en effet pour la liberté de penser et d'interpréter mais aussi pour une instruction cultivant la raison et il appelle de ses voeux un état neutre indépendant des dogmes révélés. Il considère que les musulmans sont les premières victimes de l'islam. L'islamisme est compris par Renan comme la civilisation issue de la religion musulmane, conception largement partagée par les savants du 19e siècle et qui s'applique tout autant au christianisme.
    Ceci nous éloigne d'un islamisme vu comme une idéologie radicale telle que certains peuvent le percevoir aujourd'hui. Notons aussi qu'il est excessif lorsqu'il affirme que les arabes n'auraient rien apporté dans le champ des connaissances pendant ces cinq siècles. Nous savons maintenant qu'ils sont à l'origine de contributions majeures en médecine, en mathématiques, en astronomie que l'Europe ensuite a su faire fructifier. Il n'empêche que ce texte garde des accents prémonitoires quant au rôle des religions et des sciences dans la société.

    Sur commande
  • Vingt jours en Sicile

    Ernest Renan

    • Nous
    • 23 Septembre 2013

    Extraits :
    À la distance de quelques jours, ce rapide voyage nous apparaît comme un songe. Tant de monuments, tant de souvenirs, tant de vie, tant de passion se sont déroulés devant nous, que par moments nous croyons rêver d'un autre monde. En vingt jours, nous avons fait ce qui, dans d'autres conditions, eût exigé des mois.

    La vue de la Sicile, à la hauteur de Palerme, nous frappa d'admiration. Ce n'est ni la Syrie ni la Grèce?; c'est plutôt l'Afrique, quelque chose de torride et de gigantesque, donnant l'idée de l'indomptable et de l'inaccessible .

    Sur commande
  • Sur commande
  • Ces deux recueils encadrent la recherche que Renan n'a cessé de poursuivre et d'approfondir dans sa critique et son analyse rationnelle des phénomènes religieux. Il s'est attaché à comprendre à la fois le socle judaïque du christianisme et les premiers développements des communautés chrétiennes. Mais le travail du critique devient nécessairement histoire des idées et des courants de pensée, si bien qu'il s'élargit dans le temps et l'espace et touche le bouddhisme, la Perse, l'islam, la Réforme, le jansénisme. Véritable cours d'histoire religieuse, ces textes offrent aussi une galerie de grands portraits : Mahomet, Joachim de Flore, saint François, Calvin, Galilée, Spinoza, Feuerbach, Hegel. Enfin, l'aspect proprement méthodologique n'est pas absent des préoccupations de Renan qui se révèle ici l'un des premiers sociologues des religions, soucieux d'établir également la cohérence de ses instruments d'analyse.

    Sur commande
  • Saint-Paul

    Ernest Renan

    Dans ce livre qu'il consacre aux dix-sept dernières années de la vie de saint Paul, depuis le départ de sa première mission jusqu'à son arrivée à Rome (45-61 ap. J.-C.), Ernest Renan retrace les voyages de l'apôtre des gentils et embarque le lecteur dans un véritable road trip à travers l'Empire romain.
    Il analyse le caractère et la psychologie de Paul - ce génie furieux mais non sans défauts ni malice et vanité. Il nous montre comment cet « homme d'action », ce beatnik avant l'heure, a oeuvré pour répandre la « vraie » religion : « Il y avait sept ans qu'il était chrétien et pas un jour son ardente conviction ne s'était endormie ».
    Sont évoquées ses ruptures et querelles avec les disciples de Jésus, Pierre surtout, et son « infériorité » par rapport à ces derniers : « Il n'a pas vu Jésus, il n'a pas entendu sa parole ». On voit Paul se heurter à la division des premières Églises qui se fondent autour du bassin méditerranéen, se débattre devant ses juges pour ne pas renier sa conviction en la résurrection du Christ...
    Ernest Renan, dans un style brillant et coloré - « il a la monomanie du paysage », disait Mérimée -, tente d'expliquer comment se répand une foi nouvelle ; comment elle se transforme en culte ; pourquoi l'on adhère à une religion qui prône pauvreté plutôt que richesse, défend les faibles plutôt que les puissants.

    Sur commande
  • La figure du Christ a, depuis toujours, inspiré les artistes. Déjà, dans les catacombes de l'Antiquité romaine, son portrait apparaissait sur les fresques murales. Plus tard, la vie du Christ se découpe dans les vitraux des églises gothiques ou se dessine sur les toiles des artistes de la Renaissance. Cependant, la figuration du Seigneur ne répond pas à une codification particulière et peut prendre, selon les artistes, des traits divers et variés. Qu'elles soulignent la spiritualité d'un dieu incarné ou les caractéristiques terrestres d'un homme de chair et de sang, les représentations nombreuses du Christ illustrent la fascination que ce dernier exerce sur les artistes, tant religieux que profanes. L'auteur, Joseph Lewis French, guide le lecteur à travers les représentations les plus iconiques du Christ dans l'art des scènes de la Nativité de Cimabue aux portraits provocants de Salvador Dalí ou Andres Serrano.

  • Avec la Vie de Jésus (1863), Renan donne écho à ce qui était la tendance de sa jeunesse à percevoir en Jésus un commencement absolu : sans doute il est né juif et, nourri des Prophètes, il ne connaît rien hors du monde hébraïque, mais il est un miracle psychologique , artiste de la morale, grande âme et en ce sens Fils de Dieu . La suite de l'Histoire des Origines du Christianisme remodèle en profondeur ce schéma qui s'inverse résolument à partir des années 80. Le texte de 1883 publié ici illustre le moment où la pensée de Renan bascule d'une série à l'autre : d'un christianisme d'abord senti comme l'oeuvre presque exclusive de son fondateur à ce que l'on pourrait nommer un christianisme juif, déjà présent chez les Prophètes. Le principe séparateur du judaïsme et du christianisme, c'est - selon Renan - l'influence grandissante de l'élément grec dans la religion nouvelle, le conflit entre connaissance et foi. Deux études sur Isaïe complètent ce volume.

    Sur commande
  • Je vois l'avenir des sciences historiques : il est immense, et si ces grandes études triomphent des obstacles qui s'opposent à leurs progrès, nous arriverons un jour à connaître l'humanité avec beaucoup de précision. Je vois l'avenir des sciences naturelles : il est incalculable, et si ces belles sciences ne sont pas arrêtées par l'esprit étroit d'application qui tend à y dominer, nous posséderons un jour sur la matière et sur la vie des connaissances et des pouvoirs impossibles à limiter ; mais je ne vois pas l'avenir de la philosophie, dans le sens ancien de ce mot.

    Ernest Renan

    Sur commande
  • L'avenir de la science

    Ernest Renan

    Publié en 1890, l'Avenir de la science est l'ouvrage ultime d'Ernest Renan, qui meurt deux ans plus tard. C'est aussi l'aboutissement d'une oeuvre commencée dans sa prime jeunesse.
    Il s'agit de tout à la fois d'un exposé général de la religion, conçue comme religion de la raison, d'une philosophie de l'histoire, spécialement attentive aux origines, et enfin d'une philosophie des sciences. L'auteur affirme qu'à côté des sciences de la nature, dont la nécessité et la rigueur sont reconnues, il doit y avoir place pour un ensemble de "sciences de l'humanité" ou "sciences philologiques", aussi rigoureuses et positives que les premières. En définnissant, dans l'Avenir de la science, le rêve "scientiste" du XIXe siècle ainsi qu'une politique du savoir, Renan exprime les interrogations d'un siècle dont il est non seulement un témoin, mais surtout un acteur de premier plan et un porte-parole.

    Sur commande
  • Les Cahiers de jeunesse (1845-1846) d'Ernest Renan remontent à sa crise spirituelle, à l'abandon du Séminaire Saint-Sulpice et à sa rentrée dans le Siècle. De ce laboratoire d'idées, témoignage de la formation intellectuelle de Renan, sortiront ses oeuvres philosophiques et ses romans de jeunesse.

    Sur commande
  • Questions contemporaines / par Ernest Renan,... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2558887

    Sur commande
  • Essais de morale et de critique / par Ernest Renan,...
    Date de l'édition originale : 1859 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

    Sur commande
  • La réforme intellectuelle et morale (3e éd.) / par Ernest Renan,... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58130553

    Sur commande
  • L'avenir de la science : pensées de 1848 / par Ernest Renan http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k107920k

    Sur commande
  • Correspondance, 1847-1892 / E. Renan et M. Berthelot http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6102527f

    Sur commande
  • De l'origine du langage (2e édition, revue et considérablement augmentée) / par Ernest Renan,... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k50856t

    Sur commande
empty