Vie pratique & Loisirs

  • Au fil de ses nombreuses nouvelles (traduites pour la plupart par Charles Baudelaire), Edgar Allan Poe (1809-1849) a écrit à la fois des textes de belle nature et de nature terrifiante. Cette opposition est une caractéristique de son oeuvre. Qu'elle soit de rêve ou de cauchemar, la nature chez Poe est chargée de brumes et de reflets qui renvoient un réel changeant, une nature imaginaire.
    Ses descriptions de nature sont très évocatrices et d'une grande beauté.
    Dans les nombreux genres qu'il a explorés et initiés (roman fantastique, science-fiction, roman policier), il parle du cosmos, d'expériences scientifiques, de descriptions géographiques, il emmène ses lecteurs dans un Pôle Sud imaginaire, il sait être drôle, changer d'angle sur le paysage en imaginant un voyage en ballon jusqu'à la lune (qui a inspiré Jules Verne).
    Poe s'est aussi passionné pour l'art des jardins et a écrit deux nouvelles sur les « jardins paysages » qui sont de véritables performances de description. Ce sont des tableaux précis, imaginés et décrits dans le moindre détail, d'un bout à l'autre du paysage, avec une rigueur presque mathématique.

    Sur commande
empty