Larousse

  • Logique implacable de l'intrigue policère, minutie du détail, art de l'effet: le lecteur est contraint de suivre Dupin dans ses vertigineuses déductions. Au moment où s'invente le roman policier, Edgar p?, qui fait l'enqête une métaphore de la volonté de savoir, et présente le détective comme un étrange analyste, doublé d'un artiste, en offre une variante noble et épurée.
    Le récit de Double Assassinat dans la rue Morgue traite d'un crime commis dans un quartier populaire de Paris, au début du XIXe siècle. Une jeune fille et sa mère qui vivaient recluses ont été sauvagement assassinées, sans mobile apparent. L'action de La Lettre volée se déroule aussi à Paris. Une lettre d'une importance capitale est dérobée à une femme de haut rang qui se retrouve ainsi dans une position très embarrassante.
    Les dossiers pédagogiques mettent l'accent sur le génèse de l'oeuvre et d'un style: les goûts de l'époque sur les romans, les contes qui exhaltent le sensationnel, l'artifice et le baroque, le mystère et l'irrationnel. La modernité de Poe est mise en exergue: en écrivant des contes, qui s'inspirent moins d eromans noirs, qu'ils ne restituent ls monologues intérieurs. Un éclairage particulier donné à la lecture que Baudelaire a de P?, après sa mort.

  • Dupin est le roi de la déduction. Et quand il décide de mener l'enquête, c'est avant tout pour prouver que tout s'explique, même les histoires les plus extraordinaires. Afin d'illustrer ce propos, le narrateur nous raconte deux affaires que son jeune ami a résolues. D'abord, celle du double assassinat d'une mère et de sa fille, particulièrement affreux, survenu de nuit dans une rue sombre de Paris. Ensuite, celle de la cachette introuvable dans laquelle un maître chanteur avait placé une lettre volée fort compromettante pour sa propriétaire.

    Sur commande
empty