Allia

  • Un mystérieux automate habillé à la turque parvient à tromper ses adversaires lors de tournois d'échecs organisés par son propriétaire. Jouant sur une table éclairée à la bougie, cette « pure machine » ne perd quasi jamais. Le joueur d'échecs a plus que tout autre automate emporté l'admiration du public du XIXe siècle. Prompt au scepticisme, loin de se laisser berner par quelque pouvoir magique attribué à l'étrange machine, Poe s'attache à en disséquer la mécanique mystérieuse. Il tranche, démontre que ce joueur d'échecs ne peut être autre qu'un homme savamment déguisé. Ce faisant, le lecteur pénètre dans toutes les arcanes de la mécanique, perce au fil de la lecture le secret de ces rouages fabuleux, qui l'avaient d'abord abusé. De naïf, il devient lui aussi sujet voyant et concevant.

    Sur commande
  • Un recueil de trois nouvelles parues dans les années 1840 aux Etats-Unis : «Le domaine d'Arnheim», «Le cottage Landor» et «La philosophie de l'ameublement». E.A. Poe avait déjà envisagé de les rassembler sous le titre «Habitations imaginaires» mais ce projet ne s'est finalement jamais réalisé de son vivant.

    Sur commande
  • Marginalia

    Edgar Allan Poe

    Notes de lectures et analyses sur l'art et la fiction, la philosophie, la morale, les sciences, le langage, où l'auteur passe de la louange à l'insulte, de la théorie littéraire au sarcasme, de l'aveu à la provocation. Il y aborde aussi les concepts fondamentaux de sa théorie littéraire, les progrès de la science et le rêve d'une vie ailleurs que sur la Terre, dans un monde plein d'harmonie.

    Sur commande
empty