Judaïsme

  • "Le judaïsme est une civilisation. Et l'une des rares civilisations à avoir laissé sa marque sur toute l'humanité. La religion est une dimension centrale de la civilisation juive, peut-être même son origine, mais cette civilisation ne peut pas être présentée comme rien de plus qu'une religion. De la source religieuse de cette civilisation se développèrent des manifestations spirituelles qui intensifièrent l'expérience vécue du religieux, la modifièrent, voire agirent en réaction contre elle : des langues, des coutumes, des styles de vie, des sensibilités caractéristiques (ou qui le furent, devrait-on peut-être dire), et une littérature, un art, des idées, des opinions. Tout ceci forme le judaïsme. La révolte et l'apostasie dans notre histoire, en particulier au cours des générations récentes, aussi. C'est un héritage vaste et profus."L'écrivain Amos Oz et l'historienne Fania Oz-Salzberger s'entretiennent avec humour et érudition de la filiation juive. Si elle n'est pas génétique peut-être est-elle géologique comme l'écrit le grand poète Yehuda Amichaï? Le peuple juif se perpétue avec "des failles, des effondrements, des couches sédimentaires et de la lave incandescente", il s'agit d'un peuple dont la continuité réside dans les livres et les mots, pour se nourrir des discussions à l'origine même de sa transmission. Ce magnifique livre écrit par un père et sa fille en est un exemple saisissant.

    Sur commande
  • Juif refusant à la fois le prosélytisme et l'abandon de ses propres convictions religieuses, Moses Mendelssohn ouvre, dans Jérusalem, la voie aujourd'hui sans retour du dialogue d'idées entre Occident et judaïsme.
    « L'oeuvre de Mendelssohn est actuelle et anime le judaïsme d'aujourd'hui. En effet, elle inaugure une époque nouvelle dans l'histoire juive. Elle témoigne d'un judaïsme se voulant en symbiose avec le monde humain non juif par-delà l'universalisme mystique de l'être-pour-les-autres, qui lui a toujours été familier », écrit Emmanuel Levinas dans sa préface à cette édition.

    Sur commande
  • Dans le judaïsme, il y a la Loi et le commentaire interprétatif de celle-ci.
    Toute une littérature rabbinique s'est développée au fil des siècles, notamment au Moyen Âge. Elle permet d'adapter la Loi aux circonstances historiques et à la préservation des prescriptions.
    Ces deux rouleaux sont l'exemple parfait de la littérature rabbinique : au centre, des extraits du Pentateuque, et tout autour (intellectuellement et typographiquement), les commentaires, selon des lectures analogiques, métaphoriques, littérales, où la chronologie n'existe plus au regard de l'Éternité.
    À la Sorbonne et à l'EPHE, dans les cours d'hébreu et de philosophie du judaïsme, ces deux petits traités, célébrissimes exemples de la logique d'interprétation des textes sacrés par le commentaire rabbinique, sont très lus.
    Nous reprenons ici la version établie par Maurice Mergui.

    Sur commande
  • Il est des vies qui ne valent que par leurs oeuvres. Telle est bien l'existence de Moses Mendelssohn (1729-1786). Issu d'un milieu pauvre et pieux, il se fit très tôt remarquer par ses dons intellectuels, salués par les plus grands de ses contemporains - Kant, Goethe, les frères Humboldt, sans oublier Lessing qui en fit le héros éponyme de sa pièce sur l'amour du genre humain, Nathan le Sage.
    Père fondateur d'une dynastie d'une quarantaine d'aristocrates, de banquiers, d'industriels, de juristes, d'officiers, de politiciens, de professeurs d'université, de religieuses et d'un compositeur - Felix Mendelssohn -, Moses fut un pivot des Lumières allemandes et européennes : soucieux de réconcilier la foi et la raison, il n'eut de cesse de souligner l'immortalité de l'âme ; de prouver que, par la raison, l'homme pouvait, tout autant que par l'observance des rites et la récitation des prières, accéder à la Révélation divine ; de défendre enfin la singularité du judaïsme, seule religion dont la Loi a été révélée. De là, sa défense et illustration de la foi de ses ancêtres et son engagement dans la bataille en faveur de l'émancipation civique de ses coreligionnaires, pour lesquels il traduit le Pentateuque en allemand mais en caractères hébraïques, afin que la culture juive puisse innerver la culture allemande. Il entend célébrer les noces des Lumières allemandes (Aufklärung) et des Lumières juives (Haskala).
    La vie réelle de Moses Mendelssohn, c'est la postérité de son oeuvre essentielle : la «symbiose judéo-allemande».

    Sur commande
  • Moïse

    Charles Szlakmann

    Taiseux, mais enseignant infatigable ; d'un commerce rugueux, mais toujours prêt à la discussion ; chef malgré lui, bègue, Moïse (1393-1273 av. J.-C.) n'en finit pas de défier les millénaires. Ainsi, l'homme qui s'est dressé contre le tyran, à la tête d'une poignée d'esclaves, suscite-t-il, aujourd'hui encore, la polémique et reste pour beaucoup source d'inspiration. Figure politique, il est devenu l'icône des mouvements de libération démocratiques, de Benjamin Franklin à Martin Luther King sans oublier les auteurs de la Déclaration des droits de l'homme. Charles Szlakmann, spécialiste de l'histoire du peuple hébreu et de la religion juive, nous dresse de celui dont Flavius Josèphe disait qu'il était " persuadé d'être inspiré par Dieu " un portrait sans concession : saisi dans son épaisseur humaine, avec ses colères, ses doutes, son pessimisme, sa droiture absolue, son inextinguible soif de justice, - et qui doit tout aux quatre femmes de sa vie...

    Indisponible
  • Le traité pessahim, un des plus importants du talmud de babylone, fait partie du seder moèd, de l'ordre des fêtes.
    Il a pour sujet la fête de pâque, celle de la sortie d'egypte, où les hébreux furent affranchis de l'asservissement. l'énigme centrale de cette solennité - l'obligation de manger du pain non levé, d'ôter même tout levain des demeures juives - y est abordée avec minutie : les règles relatives à pessah - la pâque juive - sont discutées avec passion et le lecteur voit s'élaborer les lois à travers les discussions acharnées des rabbis.
    Frayer un chemin vers une métaphysique concrète, une éthique pour tous les instants où le rythme du temps implique le renouveau de la mémoire, où chaque détail, en son heure et en son lieu, est le signe qu'un choix s'impose, tel est l'enjeu de ce livre.

    Indisponible
empty