Livres en VO

  • Ce tome IV, en deux volumes, contient :
    Avant-propos des éditeurs - Introduction - Épître dédicatoire aux Doyen et Docteurs de la Sorbonne - Préface de l'auteur au lecteur - Le libraire au lecteur.
    Abrégé des six Méditations suivantes : Meditationes de Prima philosophia/Méditations métaphysiques (texte latin et traduction française).
    Premières Objections et Réponses - Secondes Objections et Réponses - Troisièmes Objections et Réponses - Quatrièmes Objections et Réponse - Cinquièmes Objections - Réponses aux Cinquièmes Objections - Lettre à Clerselier sur les Instances de Gassendi - Sixièmes Objections et Réponses - Septièmes Objections et Réponses - Lettre au père Dinet.
    Appendices : Table des articles de l'édition française de 1673 - Chronologie - Bibliographie - Index.

    Sur commande
  • Avec ces six Méditations, d'un style inédit en métaphysique et suivies de six séries d'objections adressées à l'auteur, à sa demande, par les premiers lecteurs des copies manuscrites, et de ses propres réponses, le tout en latin, la philosophie occidentale en août 1641 marque alors un tournant.
    On peut faire remonter le projet aux critiques adressées au Discours de la méthode, où Descartes entendait exposer « les fondements de sa métaphysique ». Les lecteurs les plus exigeants ont jugé cette partie trop peu explicite, et Descartes leur donne acte de cette insuffisance. Celle-ci est liée aux limites d'un ouvrage publié en français à l'intention d'un assez large public, « et ces pensées ne m'ont pas semblé être propres à mettre dans un livre, où j'ai voulu que les femmes mêmes pussent entendre quelque chose, et cependant que les plus subtils trouvassent aussi assez de matière pour occuper leur attention » ; et plus précisément à une forme de contradiction entre la nécessité de pousser le doute à l'extrême de ses hyperboles - si l'on veut conférer aux premières vérités de la « philosophie première » ou métaphysique une pleine certitude, elle-même absolue - et les dangers de cet exercice initial pour des lecteurs non préparés.
    On ne saurait ôter aux Méditations - ouvrage rédigé sur le mode personnel qui a été celui de la pensée cartésienne - le caractère d'aventure intellectuelle qui les rend encore aujourd'hui si fascinantes.
    Cette édition se fixe pour but de rendre accessible au lecteur francophone l'ensemble des textes cartésiens, dans une nouvelle présentation et le cas échéant dans une nouvelle version française, l'une et l'autre conformes à l'état et aux critères actuels de la recherche spécialisée.

    Sur commande
empty